[Paroles d’Expert] 5 questions à Isabelle Cassotti de Côte d’Or Tourisme

Isabelle Cassotti est Social Media & Marketing Manager pour Côte d’Or Tourisme. Elle a imaginé une stratégie de séduction des touristes potentiels de son territoire, sans oublier la mise en valeur des acteurs locaux via les réseaux sociaux et la mise en ligne d’un blog.  Grâce à ses actions, #lacotedorjadore est entrée en 2017 dans le baromètre d’audience national We Like travel.

Nous lui avons posé 5 questions pour tenter de lui arracher les quelques secrets de sa réussite. Elle répond depuis sa Côte d’Or chérie.

 

1/ 3 adjectifs / 3 verbes / 3 personnalités inspirantes ?

  • Pugnace, curieuse, de tout et de tous, tout le temps, Enthousiaste
  • Apprendre, parce que si on n’apprend pas un peu tous les jours « on s’encroute ».
    Écouter, parce que c’est comme ça qu’on apprend.
    Transgresser…un peu de temps en temps !
  • 3 Personnalités inspirantes ?

Vercingetorix le rebelle, chef gaulois qui n’a pas eu peur de perdre un combat inégal, c’est mon héros depuis l’enfance et c’est sans doute pour ça que je suis venue habiter à quelques kilomètres du site d’Alesia.

Marcel Bleustein-Blanchet, le fondateur de Publicis. Un homme visionnaire et acharné, résistant et constamment tourné vers l’avenir, un de mes premiers modèles durant mes études de com’ en pleine ère « Seguela ».

Ambre Frandsen, ma formatrice au CFPJ, jeune, brillante et « bousculante », j’ai adoré découvrir le monde du community management à travers son regard éclairé et éclairant !

 

2/ Être Social Media Manager pour un territoire, ça veut dire quoi ? Il y a-t-il des spécificités ?

Social Media Manager pour un territoire, ça commence d’abord par aimer et connaitre ce territoire. Si on n’est pas persuadé que c’est le plus bel endroit du monde -d’accord l’un des plus beaux ;-)-, on ne peut pas bien faire son job.

Il faut aussi aimer les gens qui constituent notre communauté, et surtout, surtout…(ça je l’ai appris avec l’expérience de CM), ne jamais vouloir imposer son point de vue à la communauté. Ce qui ne veut pas dire qu’on doive faire toujours la même chose mais plutôt adapter sans cesse sa ligne éditoriale pour créer l’engagement nécessaire sur les réseaux.

 

3/ Quelles sont les grandes lignes et orientations stratégiques web & social media de Côte d’Or Tourisme ?

En matière de communication, les enjeux pour la destination Côte d’Or sont principalement :

  • Séduire de nouveaux consommateurs plus urbains, branchés grâce à une communication dans l’air du temps.
  • Surprendre les médias, les relais d’opinions, les blogueurs et les consommateurs sur-sollicités par une communication projective, une mise en scène de l’expérience, dans une Côte-d’Or originale et attractive.

Depuis 2015, à travers sa signature #lacotedorjadore, la destination se distingue sur les réseaux, notamment en termes d’engagement puisque #lacotedorjadore est entrée en 2017 dans le baromètre d’audience national We Like travel et y figure même sur le podium pour la période estivale !

Notre stratégie de conquête de nouveaux fans d’une part et de renforcement de l’engagement de la communauté d’autre part a été menée notamment via la mise en place de nouveaux formats de publications (vidéos, polaroids siglés #lacotedorjadore, 4 images…) et une gestion optimale de notre (petit) budget de sponsoring des publications.

2017 a vu doubler la communauté #lacotedorjadore sur facebook en passant de 10 000 à 21 000 fans et nous a permis d’atteindre 1,3 millions d’internautes pour 8 millions d’impressions.

 

4/ Comment accompagnes-tu les acteurs locaux dans cette mutation ?

C’est difficile pour certains de passer de la bonne vieille brochure, voire du catalogue papier au tout numérique. C’est compliqué de recevoir les commentaires parfois durs des clients sur son hôtel, son restaurant ou son accueil et surtout c’est un peu paniquant pour des gens dont ce n’est absolument pas le cœur de métier de s’attaquer à la mise place d’une stratégie de communication tous azymuts.

Cela fait partie de mon métier de les accompagner et de les rassurer. Et on se rend compte qu’il faut sans cesse reprendre les basiques : objectifs, cibles, moyens…quel que soit le support, site internet, réseaux sociaux, sites d’avis…Du coup je fais des cessions de sensibilisation et d’accompagnement en partenariat avec les offices de tourisme de notre territoire en fonction des publics (restaurateurs, hébergeurs…) ou sur des sujets plus précis « comment augmenter la visibilité de mon établissement grâce aux réseaux sociaux » par exemple. J’essaie surtout de leur donner beaucoup d’exemples et de faire des cas pratiques en me servant de leurs propres supports pour qu’ils intègrent facilement les infos, c’est parfois un peu « piquant » mais efficace !

 

5/ Tu animes un blog « Une année en Côte d’Or ». À quoi te sert cet outil ? Quelle stratégie as-tu mis en place sur ce blog ?

Le blog « Une année en Côte d’Or » répond au deuxième axe de notre stratégie de communication  « Surprendre médias, blogueurs et consommateurs sur-sollicités par une communication projective, une mise en scène de l’expérience, dans une Côte-d’Or originale et attractive ».

Bien entendu il sert à générer du contenu partageable sur les réseaux et tous les supports web. Du coup on se lâche un peu coté création et on produit des articles très sympas avec des angles décalés, des points de vue un peu tranchés, des approches artistiques réelles. Les articles sont soit créés en interne (par moi le plus souvent) soit dans le cadre de partenariat avec des blogueurs, artistes ou mêmes journalistes.

 

Depuis bientôt 13 ans passés au service du marketing et de la valorisation de la destination touristique Côte-d’Or, Isabelle Cassotti est un « mouton à cinq pattes ». Marketing territorial, expérience client, création de contenus innovants, outils en ligne, réseaux sociaux, partenariats de contenus, e-reputation, développement et animation de communautés: tout cela fait son univers quotidien. 

Retrouvez Isabelle Cassotti sur LinkedIn.

Isabelle Cassotti a également été certifiée Community Manager par le CFPJ en 2015. Faites comme elle !