Community manager et retraité

senior digital CFPJ

Peut-on devenir community manager une fois la retraite arrivée ? La réponse est oui !

Si la moyenne d’âge est de 28 ans dans la profession, quelle place pour les séniors en recherche de reconversion ? À l’aube de prendre ma retraite, j’ai décidé de me lancer un défi : devenir Community Manager.

En matière de digital, il y a un vrai décalage entre les Baby Boomers et les Digital Natives. Même si celui-ci tend à se réduire. Le nouveau vocabulaire, la profusion de termes et acronymes en anglais et en français qui obligent à un effort de compréhension et de mémorisation: tout est à apprendre. L’objectif ? Passer de l’effort à l’envie.

Pourquoi ce challenge ?

Les circonstances de ma vie professionnelle m’ont poussées à la curiosité. Dorénavant, j’aimerais utiliser mon temps pour apporter une aide à des Associations, PME et TPE dans leur approche des réseaux sociaux. Cette nouvelle compétence acquise lors de la formation Community Manager au CFPJ va me permettre de structurer, adapter et faire évoluer leur projet.

Il semble en effet nécessaire de corriger leurs positions vis-à-vis des réseaux sociaux :

  • Placer davantage l’humain au centre des réseaux sociaux
  • Trouver, échanger et dialoguer avec leurs communautés
  • Communiquer sur Facebook, Instagram, Twitter et Linkedin
  • Élaborer une vraie stratégie éditoriale adaptée à chaque média :
    • Ton particulier
    • Messages spécifiques
    • Contenus différents
    • Calendrier de publications

Comment ai-je relevé le défi ?

Accompagner une structure sur les réseaux sociaux passe inévitablement par une phase d’apprentissage des nouveaux outils.

J’ai investi beaucoup de temps et énergie dans l’appropriation des plateformes. Une étape qui requiert de l’effort et de la ténacité. Tout bouge très vite !

J’ai créé des comptes sous un pseudo, pour me faire la main. Il a fallu :

  • Comprendre la philosophie de ces outils, leurs fonctionnalités
  • Penser à avoir les réflexes communautaires
  • Prendre finalement plaisir à poster des contenus
  • Poster, liker, commenter, relayer les posts (ou pas !)

D’autres points sont à inclure dans la démarche du community manager :

  • Mettre en place une veille adaptée
  • Apprendre les outils spécifiques des CM
  • Définir les KPI’s et indicateurs à suivre
  • Comprendre les reportings en relation avec le ROI
  • Trouver les influenceurs.euses

Petit à petit, « l’effort » laisse place à la « curiosité ». Il ne faut pas hésiter à réinventer les modes d’apprentissage.

Mon dernier challenge, et il me faut l’accepter: l’instantanéité du web et l’infobésité qui menace.

Et si on se penchait sur le Slow Web ? Que de projets !

 

[CFPJmasterclass]

Cet article a été rédigé par Alain Rabut dans le cadre du module 3 de la formation certifiante « Community Manager ». Il s’intègre dans la série [CFPJmasterclass].

Partagez cet article et suivez Alain sur Twitter !