Hugo Ithurralde et sa « geekerie naturelle »…

[vc_row][vc_column][vc_column_text]… Ambassadeur de la communication sur le web du conseil régional de Bourgogne.

1. Pouvez-vous présenter votre parcours en quelques mots ?
Originaire du pays basque, je réside en Franche-Comté (près de Besançon) et travaille en Bourgogne (à Dijon). J’ai commencé à travailler tôt puis j’ai repris mes études à 25 ans (DUT Documentation). J’ai intégré le service Documentation du conseil régional de 2006 à 2012, pour passer ensuite au service Communication.

 

… Articule ses trois casquettes autour du web et du digital.

2. Depuis que vous avez intégré le service Communication, quelles sont vos nouvelles missions ?
Dans un premier temps webmestre éditorial sur le site de la collectivité. Je participe à la rédaction, la mise en ligne et le suivi d’articles et de newsletters thématiques sur divers domaines de compétences de la région (transports, environnement et développement durable…). En outre, je gère les contacts avec les internautes.
Sur l’intranet, j’assure l’administration fonctionnelle et veille au bon fonctionnement (paramétrage complet du CMS – gestion des droits, arborescence, etc.) et à la bonne circulation de l’information à destination des agents de la collectivité.
Enfin, en tant que Community manager certifié CFPJ je gère les comptes Facebook et Twitter du conseil régional.

 

… Partage son expérience sur sa formation certifiante CFPJ.
3. Quelles étaient vos attentes et vos motivations pour reprendre une formation et sur quels critères avez-vous choisi CFPJ ?
Malgré ma « geekerie naturelle » ma connaissance empirique d’internet n’était pas suffisante pour gérer les réseaux sociaux de façon professionnelle et pour pouvoir être force de proposition dans un contexte de collectivité. J’avais donc besoin d’un socle de connaissances « institutionnalisé » et certifiant. J’avais déjà participé à une formation sur les écritures journalistiques de qualité au CFPJ. Tout au long de mon cursus certifiant j’ai retrouvé la qualité et la transversalité de l’enseignement ainsi que son professionnalisme. Les intervenants sont très compétents (spécial dédicace à Nicolas Faget, king des lolcats ! ^^).

 

… Donne ses conseils pour animer une communauté interne.
4. Aujourd’hui quelles recommandations donneriez-vous aux Community managers pour animer une communauté interne ? Comment générer du trafic, des échanges, des commentaires ?
Le premier réflexe à mon sens est d’occuper le terrain, se montrer dans tous les services comme une personne facile d’accès et surtout très disponible. Il faut être pédagogue et ne pas hésiter à prendre par la main les collègues pour les aider et faciliter les échanges. Il faut aussi être très réactif et dans la mesure du possible être capable de devancer les besoins.
Je publie en moyenne entre 3 et 6 contenus par semaine. Il peut s’agir de statuts relatifs à des manifestations, des aides, des photos, des reportages, de la vidéo, tout cela en lien avec notre site.
Les échanges avec les particuliers ne sont pas rares mais essentiellement en message privé ; ils utilisent facilement cet outil pour interpeller la collectivité. Il est arrivé qu’un commentaire déplaisant soit posté sur la page, peut-être pour déstabiliser ou tester le CM…. À cette occasion mon lectorat s’est mobilisé pour prendre ma défense sans que j’intervienne et cela a été très plaisant ^^.

 

…Nous parle des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE) dans les collectivités territoriales.
5. Les RSE ont-ils un réel avenir en entreprise ?
Travaillant dans le public, je vais me limiter à ce champ d’action. Je pense que l’avenir des RSE dans les collectivités est bien réel car il y a une vraie demande de la part des particuliers. Une demande d’information d’une part mais aussi et surtout une demande d’interaction et d’échange. Il m’arrive souvent lorsque je réponds à la demande d’un particulier de le trouver très surpris d’avoir une réponse rapide et adaptée à son besoin. L’idée que les administrations sont encore très archaïques et peu tournées vers les nouvelles technologies est encore bien ancrée dans les idées reçues. Mais l’écho des échanges que j’ai pu avoir a toujours été très positif.
Cependant, j’ai le sentiment que les collectivités ont peur de s’exposer aux dangers d’internet, elles ne mesurent pas encore très bien le rôle de régulateur que peut avoir le Community manager. C’est la preuve que notre métier est encore jeune et souvent mal perçu par de nombreux dirigeants. À ce titre, les politiques gèrent leurs profils Facebook personnellement et les services ne sont investis que partiellement dans la diffusion de leurs infos sur les RSE. Vu les missions qui sont les miennes, je ne suis pas capable de les relancer continuellement sur la nécessité de me faire suivre des infos et actus régulièrement.
…Nous livre son point de vue sur l’avenir du Community management
6. Quel est l’avenir du Community management selon vous ? Quelles seront les tendances 2016 ?
Pour moi les CM assurent une vraie mission de lien social entre les entreprises/collectivités et les particuliers. Cela se caractérise par une séparation du métier en deux branches :
– ceux qui assurent la circulation de l’information, une sorte de spécialisation de veilleur/diffuseur, notamment sur les plateformes de microblogging (on voit bien qu’elles sont utilisées de façon massive passivement).
– Et ceux qui se spécialisent dans les échanges avec les particuliers au travers de plateformes plus dédiées à l’interaction. Ici nous avons un grand rôle de modérateur. Nous avons de notre côté créé une interface de contact sur notre site internet. Par cet intermédiaire nous recevons des messages que nous ventilons entre les services concernés puis nous modérons la réponse avant de la réexpédier à l’internaute.
Ce clivage permettrait à mon sens de professionnaliser encore plus les pratiques et d’optimiser leur coût, ce qui du point de vue des entreprises reste le nerf de la guerre.

 

Pour aller plus loin :

Formation certifiante Community manager

Formation certifiante Chef de projet web

Formation Écrire pour le web

Formation Écriture journalistique [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][dt_gap height= »20″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][dt_gap height= »20″][dt_quote font_size= »normal »]Hugo Ithurralde est Community manager, Administrateur fonctionnel intranet et Webmestre éditorial du Conseil Régional de Bourgogne.

Pour en savoir plus sur le Conseil Régional de Bourgogne et le travail d’Hugo, c’est ici : https://www.facebook.com/Conseil-r%C3%A9gional-de-Bourgogne-page-officielle-112150552177991/[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]