Faire une newsletter c’est bien… Qu’elle soit lue, c’est mieux !

newsletter
[vc_row][vc_column][dt_gap height= »20″][dt_quote font_size= »normal »]Nathalie BOUGEARD. 

Journaliste, correspondante régionale permanente  (print & web) depuis 1993 pour le Figaro, Le Moniteur, Lien Social. Formatrice depuis 2010 au CFPJ : écriture journalistique, écrire pour le web, rédiger des communiqués de presses etc. Enseignante à Sciences Po Rennes depuis 2004.[/dt_quote][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Institution ou entreprise, éditer une newsletter est une nécessité : pour informer les partenaires, pour toucher des prospects, pour renforcer son image, pour garder le contact avec des clients, etc.
Une newsletter constitue un support de communication formidable. Oui, mais à certaines conditions. L’ignorer aboutirait à un produit mal ficelé, en décalage avec les attentes des lecteurs.

D’où ces dizaines de lettres d’information qui s’accumulent dans les boîtes mail sans être ouvertes.

De la méthode…

L’enjeu est là : comment faire pour que votre newsletter soit lue ?
Directement tirée des méthodes journalistiques, cette formation que je propose au CFPJ fait la part belle aux contenus.

Voici toutes les questions à se poser avant de vous lancer :

  • Quelles informations attendent vos abonnés ?
  • Quels types d’articles sont les plus lus ?
  • Quels formats privilégier ?
  • Quelle périodicité choisir ?
  • Quelle est l’importance du rubriquage ?
  • La photo est-elle essentielle ? etc.

Comme n’importe quel support, une newsletter s’élabore, se construit, se prépare.
Sans méthode, la newsletter risque de ne pas s’intégrer à la stratégie de communication, de passer en spam, d’être inintéressante … voire, les trois à la fois.
Avant de lancer ou de refondre votre newsletter, il faut donc se poser toutes les questions. Et répondre avec des arguments afin de pouvoir, si nécessaire, choisir entre deux options.
À défaut, la newsletter risquerait de n’être qu’un joujou de la direction et un inutile surcroît de travail pour son rédacteur.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Envie d’aller plus loin ? Inscrivez-vous vite à la prochaine session de notre experte « Réussir sa newsletter » en cliquant ici.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]