Des astuces pour enrichir vos contenus sur le web

contenu web
[vc_row][vc_column][dt_gap height= »20″][dt_quote font_size= »normal »]

 

contenus webIsabelle Boyavalle. « J’ai travaillé 10 ans en PQR avant de « monter à la capitale » où j’ai été pigiste dans des supports aussi divers que Nous Deux, Gault et Millau ou Top Famille. Cette expérience très variée m’a permis de rejoindre CFPJ où j’ai animé des stages sur les techniques rédactionnelles. En 1997, j’étais la seule volontaire pour animer le premier cours hebdomadaire de rédaction sur Internet ! Tout était à inventer. J’ai encadré les étudiants du CFJ pour des sites sur les élections municipales à Paris, les élections américaines et l’ADN. J’ai été rédactrice en chef du magazine Famille et Éducation et d’un guide en ligne pour les parents, Kidiweb. J’ai créé le cours sur la mise en scène de l’information au CFPJ. Je travaille également en Suisse où j’anime des stages avec différents médias (RTS, Le Temps, Edipresse) et où j’ai publié un livre sur la Pratique du journalisme sur Internet (éditions CFJM). »

Crédit : Isabelle Portois.[/dt_quote][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]Qu’est-ce que le web et les réseaux sociaux changent à l’écriture ?

 

La rapidité, l’immédiateté et la densité. Pour être efficace sur le web, il faut être réactif et savoir condenser son écriture. D’abord pour « coller » aux formats imposés par Twitter, mais aussi pour être plus percutant. L’internaute est pressé, hyperconnecté et très sollicité de toute part. L’information est également déclinée à travers tous les médias mêlés : écrit, photo, vidéo, son, auxquels il faut ajouter des infographies interactives, très faciles à utiliser. On ne raisonne plus seulement en termes de genres journalistiques ou de formats, mais aussi en choix du média le mieux adapté.

 

Quels sont les nouveaux formats de narration ou de scénarisation de l’information ?

 

Ils sont très variés et en perpétuelle évolution, notamment parce que les supports ont beaucoup évolué. Les smartphones et les tablettes entraînent des nouvelles habitudes de lecture. Après la mise en page en arborescence pour les téléphones, les formats carrés adaptés aux tablettes, on voit apparaître le « scrollytelling », qui permet à l’internaute de descendre confortablement dans une page pour accéder à des niveaux d’information. De plus en plus de sites utilisent des CMS comme Drupal, qui permet de décliner un site sur les 3 supports web, comme celui de la Maison Blanche ou ceux des musées de Paris. Enfin, il faut aussi regarder du côté des web-documentaires où on observe un foisonnement créatif depuis quelques années.

 

Quelles sont les attentes des internautes sur le web ? Comment écrit-on et lisons-nous en 2017 ? Et comment le ferons-nous en 2050 ?

 

S’informer, comprendre et partager. Le web va continuer son évolution et l’ordinateur n’est déjà plus la principale source de connexion. Les tablettes et les téléphones le remplacent progressivement. Aujourd’hui, l’information circule beaucoup par les réseaux sociaux et les entreprises l’ont bien compris : elles renforcent leur présence sur Facebook, Twitter et Snapchat, notamment. Le site minuteBuzz a même fait le pari de ne plus exister que sur les réseaux sociaux. On peut imaginer qu’en 2050, nous serons de plus en plus connectés via des plates-formes uniques qui nous permettront d’accéder à toutes sortes de services, du bout du doigt.

 

Quel contenu attire l’internaute et comment pouvons-nous nous différencier dans la masse d’articles, de blogs, de sites qui existent aujourd’hui ? Comment animer son site ?

 

L’internaute n’est pas très différent de son ancêtre lecteur ou téléspectateur. Les pages les plus vues et partagées sur les sites d’info sont les faits divers, les histoires insolites et les infos service. Les lois de proximité n’ont pas changé mais les sources d’information sont beaucoup plus nombreuses et la concurrence, de plus en plus rude. Comme autrefois, il faut un bon titre, un bon chapeau et un visuel percutant pour accrocher l’internaute. Le choix des angles est sans doute beaucoup plus pointu aujourd’hui. Les vidéos sont aussi un critère de choix de lecture… à condition d’être bien mises en valeur. Et comme autrefois, « raconter une histoire » reste fondamental sur Internet. Le « storytelling » s’adapte parfaitement au web car l’interactivité permet une vraie mise en scène de l’information. Il y a quelque chose de ludique dans le clic sur un lien ou une image. Mais c’est l’écriture et l’art de titiller la curiosité de l’internaute qui font aujourd’hui la différence.

 

Quelle méthode pour concevoir un dossier multimédia, hiérarchiser, utiliser les sons, les vidéos et les forums pour une information plus efficace et attractive ?

 

D’abord, réfléchir énormément en amont sur son angle. Sur internet, la notion d’immédiateté, de « je pourrai toujours couper ou réécrire plus tard » fait perdre beaucoup de temps. Je croise régulièrement dans les stages des chargés de com’ qui commandent des vidéos pour enrichir leurs sites en briefant le cadreur comme s’il s’agissait d’un reportage télé. Or, cette séquence va s’intégrer dans une page avec d’autres ressources. Il faut donc penser genre et choix des ressources en même temps. Si je fais une interview, dois-je choisir un son, une vidéo ou du texte ? C’est une question de temps, de budget, mais aussi de choix éditorial : une interview scientifique ou technique passera mieux sous forme de texte. Pour créer un dossier multimédia, il faut faire un inventaire complet de ses ressources et les hiérarchiser sous forme d’arborescence, en offrant différents niveaux de lecture. Il faut aussi penser à la manière dont cette information va évoluer dans le temps pour éviter que ce dossier ne devienne rapidement obsolète. Autrement dit, anticiper en permanence pour éviter un surcroît de travail par la suite.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Envie d’en savoir plus ? Inscrivez-vous vite à la prochaine session de « Ecrire pour le web » en cliquant ici

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]