Le marketing d’influence est-il l’avenir de la communication ?

CFPJ marketing influence emeraude lamiet

Les professionnels de la communication se posent souvent cette question, car elle découle naturellement d’un constat : aujourd’hui, le marketing d’influence devient indispensable dans une stratégie de communication.

En matière de marketing d’influence, le premier réflexe consiste souvent à chercher un influenceur connu et à mettre en place une campagne de post sponsorisé. Et s’il y avait une autre manière de penser les mécaniques d’influence ?

Voici quelques clefs pour penser autrement ses stratégies d’influence avec authenticité et créativité.

CFPJ marketing influence emeraude lamiet

La cocréation de contenu d’un article de blog

Sur les réseaux sociaux, nous parlons à deux cibles : les humains et les robots.

Les premiers sont des consommateurs potentiels, des internautes intéressés par ce que vous racontez. Les seconds sont des bots, des spiders, des crowlers. En bref, tout ce qui va scanner le web pour faire émerger votre contenu dans les moteurs de recherche.

Grâce à un article de blog bien travaillé pour le référencement naturel, le contenu est pérenne et on gagne en visibilité auprès de sa communauté. Ce sont les contenus de qualité qui permettent à la marque de ne pas faire qu’un coup de com’ éphémère, mais bien de créer sa présence dans le temps. Le blog n’est pas mort.

 

L’événement et le voyage

Quelles sont les premières motivations des influenceurs ? La rémunération, mais pas que. Il y a aussi « vivre des expériences uniques » et « être invité à des événements, à des avant-premières ». Les exemples fourmillent sur Instagram. Dernièrement, la marque de thés et infusions biologiques Løv Organic a invité quelques influenceuses lifestyle à partager un moment de méditation et de yoga dans le sud de la France. À la clef, stories Instagram, articles, photos et vidéos tournées dans un décor inspirant et en cohérence avec l’esprit de la marque. Il est plus juste de penser les relations avec les influenceurs comme des échanges de bons procédés et non comme un simple achat d’espace.

Le Buzzkit

Sous forme d’une box, le buzzkit permet de théâtraliser un produit. On lui confère un univers, une atmosphère. La promotion du produit se fait alors par l’intermédiaire d’un influenceur-testeur. Une véritable relation se met en place. La marque s’intéresse à son interlocuteur, qui n’aura pas l’impression d’être utilisé. La marque montre qu’elle a envie de lui faire plaisir et de collaborer avec lui.

 

L’Unboxing

L’unboxing c’est une pratique de plus en plus partagée sur Facebook, Instagram, Youtube ou Snapchat. L’influenceur s’enregistre en vidéo pendant l’ouverture de son buzzkit, comme pour couvrir un événement. Ce grand déballage sur les réseaux sociaux fascine les internautes, notamment les plus jeunes. Pour cette raison, les marques mettent un point d’honneur à soigner le « packaging » des produits envoyés aux influenceurs.

Le Live et la Story

L’instantanéité des contenus est la clef pour rendre votre marque plus accessible et plus authentique. Encore faut-il que cette authenticité ne soit pas qu’une image, mais fasse partie intégrante de votre ADN. Réalisez des « Lives » sur Facebook, Twitter, créez des stories sur Instagram avec l’influenceur pour rentrer dans le quotidien des mobinautes. L’objectif de ce type de format est d’augmenter le rapport affinitaire avec vos communautés en ligne.

 

Le Take Over

C’est une mécanique que j’aime beaucoup : proposez à l’influenceur de devenir community manager d’un jour sur vos plateformes. Ainsi une partie de ses abonnés migrent sur vos réseaux sociaux.

L’influenceur est en roue libre : il va créer des contenus dans son univers et va inviter sa communauté à rejoindre la vôtre. Le mieux est de donner carte blanche à votre influenceur pour qu’il puisse exprimer toute sa créativité. Plus l’influenceur sera autonome, plus vous remarquerez un engagement plus fort, plus vrai, plus réel.

 

Les formats long terme

Le marketing d’influence se nourrit sur le long terme. Créez une vraie relation de confiance pour cocréer plus que des formats sur les réseaux sociaux, mais plutôt une histoire, un partenariat riche de sens et de valeurs. Cela peut passer par un parrainage événementiel, une mini-série qui met en scène votre ambassadeur de marque, ou des jeux récurrents avec des influenceurs.

 

Ma dernière technique, ce n’est pas un format mais un conseil que j’applique pour toutes les stratégies social media. Ne jamais oublier une évidence : dans social media, il y a SOCIAL. Les réseaux sociaux sont des lieux d’échange et d’interactivité. Les internautes ne souhaitent plus uniquement des contenus froids, de belles images, et des contenus rédactionnels vites produits, vite oubliés. Faites place à la discussion, à la parole sincère de l’internaute et de l’influenceur: c’est ce qui doit primer pour améliorer un retour sur émotion sur la marque. Ouvrez la boîte à idées, et faites places à la créativité !

 

Article écrit par Emeraude Lamiet, Consultante Digitale et Social Media Manager pour l’agence l’Homme a vu l’Ours.

Retrouvez Emeraude sur Twitter et sur LinkedIn.